Ressources en eau
«... de la nature des eaux jailliront, et des ruisseaux dans le désert… et la terre aride deviendra un bassin, et du sol assoiffé sortira
de l’eau...» Isaïe 3 5 :6 , 7
Le KKL-JNF “Quatrième source aquifère“ d’Israël

La diminution des ressources en eau représente l’un des plus gros défis auquel l’humanité doit faire face en ce troisième millénaire. En Israël, les activités de gestion de l’eau du KKL-JNF s’avèrent très efficaces et permettent l’accès à une eau de haute qualité, et ce malgré des précipitations irrégulières et souvent insuffisantes. Ainsi, en plus de ses trois ressources d’eau qui sont le lac de Kinnereth, les montagnes et les côtes aquifères, Israël a aussi le KKL-JNF.
En partenariat avec les autorités de l’eau en Israël, et d’autres acteurs essentiels, le KKL-JNF a développé des stations d’épuration des eaux usées ainsi que des réservoirs pour collecter les eaux de ruissellement. La majeure partie de cette eau est employée à l’irrigation des vergers et des cultures. Comme la moitié de l’eau utilisée en Israël est employée pour l’agriculture, ces réservoirs sont vitaux pour l’économie du pays liée à l’eau, d’autant qu’ils permettent de réduire l’emploi d’eau douce pour l’irrigation de 75%.

Gestion de l’eau
• Résoudre la crise de l’eau est l’un des défis les plus importants que doit relever l’humanité pour ce troisième millénaire.
• L’eau douce est un composant essentiel pour quasi tous les écosystèmes - et particulièrement les zones humides telles que les fleuves, rivières, lacs, marais et autres réserves d’eau saisonnières - pour n’en citer que quelques-unes.
• L’eau a de nombreux usages : domestiques, industriels, agricoles et créatifs. La nature a, elle aussi, besoin d’eau pour perdurer et nous garantir ses services uniques.
• Les zones humides sont plus que d’autres des environnements naturels sensibles. Conformément à la Convention Ramsar sur les zones humides (adoptée dans la ville iranienne de Ramsar en 1971, et dont Israël est l’un des signataires), «l’utilisation rationnelle» de ces zones est au cœur de la conservation et leur emploi durable représente autant de ressources et de bénéfices pour l’humanité.

La politique du KKL-JNF sur la gestion durable de l’eau
• Nous développons des centaines de réservoirs afin de collecter les eaux de ruissellement et les recycler pour l’irrigation. Israël recycle 75 % de ses eaux usées, dont la majorité est employée pour l’agriculture.
• Nous procurons 66 % de toutes les eaux recyclées disponibles pour l’agriculture et environ 30 % de la totalité de l’eau utilisée par les récoltes.
• Nous organisons des fonds d’études pour tester l’emploi des eaux saumâtres dans l’agriculture du Néguev.
• Nous supportons le développement de projets uniques concernant le recyclage de l’eau, tels que le projet de biofiltre urbain et encourageons la sensibilité des villes au problème de l’eau.
• Nous encourageons les projets sages d’aménagements paysagers.
• Enfin, nous aménageons les cours des rivières et des berges pour préserver les sources d’eau réhabilitées.
publiée par la Commission Internationale de l’Environnement et du Développement: «développement qui combine les besoins du présent sans toutefois compromettre les capacités du futur à satisfaire ses propres besoins».
Le développement durable est basé sur le simple principe que tout ce dont nous avons besoin pour notre survivance et notre bien-être, dépend directement ou indirectement de notre environnement naturel.

Conduire le monde vers une utilisation des eaux recyclées pour l’agriculture.
KKL Belgique & Grand-Duché de Luxembourg • Avenue Marnix 19A Boîte 20 • 1000 Bruxelles • Belgique
Tél. +32 2 513 92 32 • Fax +32 2 502 03 14 • E-Mail: kkl@skynet.be